Bienvenue chez CENTURY 21 CL Immo, Agence immobilière STE GENEVIEVE DES BOIS 91700

Contre la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin : faîtes-vous vacciner

Publiée le 27/10/2020
Cette année, l’épidémie de grippe circulera peut-être en même temps que la Covid-19. La vaccination contre le virus grippal représente un enjeu de santé publique plus fort encore que les années précédentes dans la mesure où les personnes à risque de complications graves liées à la grippe sont sensiblement les mêmes que celles liées à la Covid-19 : les personnes de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes atteintes d’une maladie chronique. Pour elles, la vaccination, associée au bon respect des gestes barrières, est le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe.
PUBLIÉ LE 26/10/2020
 

Le ministère des Solidarités et de la Santé appelle à vacciner prioritairement les personnes ciblées par les recommandations jusqu’au 30 novembre 2020. Il s’agit de protéger les personnes les plus fragiles, et d’améliorer leur couverture vaccinale car elles sont également à risque d’infection grave à la Covid-19.

POURQUOI SE FAIRE VACCINER ? 

La grippe est une maladie particulièrement grave pour les personnes à risque. Elle touche chaque hiver entre 2 et 6 millions de personnes.

Elle peut être grave, voire mortelle, en particulier chez les personnes fragiles à risque de grippe grave, comme :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus ;

  • les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques ;

  • les femmes enceintes ;

  • les personnes souffrant d’obésité : indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40 ;

  • les nourrissons.

 

OÙ SE FAIRE VACCINER CONTRE LA GRIPPE ?

  • La vaccination peut être pratiquée par un médecin traitant, un médecin exerçant dans un centre de vaccination, le médecin du travail, une sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson), un infirmier libéral, ou un pharmacienvolontaire. La vaccination en pharmacie a été généralisée depuis 2019.

  • Les pharmaciens et les infirmiers ne peuvent toutefois pas vacciner les personnes mineures ou présentant des antécédents de réaction allergique aux protéines de l’œuf ou à une vaccination antérieure.

Notre actualité