1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à STE GENEVIEVE DES BOIS
  3. Pôle Gare, Bilan De La Concertation : Le Projet Affiné Grâce Aux Habitants

Pôle Gare, Bilan De La Concertation : Le Projet Affiné Grâce Aux Habitants

Publié le 06/12/2021

Durant un trimestre, les Génovéfains et Coeur d’Essonniens se sont exprimés librement lors de quatre réunions
publiques sur le projet Pôle Gare et la modernisation du quartier de la gare ; des échanges fructueux autour de
la rénovation et de l’accessibilité à la gare, des stationnements, de l’avenir du marché et de la préservation et
l’amélioration des espaces verts.

 

La concertation à Sainte-Geneviève- des-Bois n’est pas un slogan. Du 1er février au 1er avril, quatre réunions publiques ont permis à de nombreux citoyens de donner leurs avis avant le lancement des études opérationnelles du projet. Rappelons que les réglements obligent la tenue d’une seule réunion publique. La Ville en a organisé quatre (une pour les usagers, une seconde pour les riverains, une troisième pour les commerçants et les forains du marché et une dernière ouverte à tous). Au total, plus de 400 contributions sont venues enrichir les débats.

RENDRE LA GARE ACCESSIBLE À TOUS
C’est un projet d’ensemble qui a été présenté aux Génovéfains avec notamment la passerelle SNCF au-dessus de la gare. Cette passerelle n’est pas soumise à la concertation, le foncier privé appartenant à la SNCF. Pour autant, elle est partie intégrante du futur visage du quartier. Les travaux prévus à l’été prochain s’inscrivent dans le schéma régional d’accessibilité des gares avant les Jeux Olympiques de 2024. Notre Ville s’inscrit donc dans cette dynamique qui permettra que notre gare soit plus accessible aux usagers en perte d’autonomie. C’est donc une excellente nouvelle pour les personnes à mobilité réduite, les familles, les cyclistes ou piétons qui circuleront en toute sécurité et pourront utiliser cette passerelle pour traverser la voie de chemin de fer.

LE CADRE DE VIE :
UNE PRIORITÉ GÉNOVÉFAINE
Cette concertation a permis d’ouvrir les possibilités quant à la modernisation du Pôle Gare en consultant et en informant les habitants sur des premières réflexions, notamment sur la pertinence de flécher aux abords de la gare des emplacements dédiés à de nouveaux programmes tout en conservant le bois qui longe la voie ferrée. La réflexion était totalement ouverte : commerces, services, logements… En leur grande majorité, les participants s’opposent à la construction de logements ou d’immeubles de bureaux. En lien, avec la forte ambition environnementale souhaitée par l’équipe municipale sur ce projet ainsi que sur l’ensemble de la commune, les élus réaffirment leur volonté de travailler à un aménagement paysager qualitatif sans programme de logements, de services ou de commerces.

UN ATTACHEMENT AUX ESPACES VERTS SOULIGNÉ
La question de la préservation des espaces verts était logiquement au coeur de ces concertations. Là encore, élus et population se rejoignent ; le bois des Genoux blancs sera préservé et la place du végétal sera travaillée sur l’ensemble du projet. Le nouveau parvis de la gare sera arboré et il y a une volonté partagée d’avoir des perspectives paysagères qualitatives.

UNE AMBITION POUR LES VÉLOS ET LES CYCLES SALUÉE
La volonté de faire une importante place aux circulations douces a été globalement saluée par les habitants ayant pris part à la concertation. En effet, de nouveaux itinéraires cyclables seront développés et l’objectif d’amplifier et sécuriser le stationnement des vélos est salué par tous. Des idées supplémentaires sont soumises pour continuer à améliorer le projet, comme la possibilité de créer un atelier de réparation, de prévoir des casiers pour déposer casques et trottinettes ou encore de créer des stations de recharge des vélos électriques alimentées par de l’énergie solaire.

DES BESOINS CLAIRS SUR LA CIRCULATION
Là encore, de nombreux échanges ont tourné autour de cette question légitime de circulation, des bus et des automobiles. L’hypothèse de départ des feux tricolores au carrefour entre la route de Longpont et la rue du Docteur Philippe Pinel en remplacement du giratoire sera à nouveau questionnée car elle a interrogé les participants sur la fluidité du trafic route de Longpont. La question est de savoir si d’autres systèmes alliant sécurité pour les piétons, passages des bus, cycles et fluidité de la circulation sont possibles. D’autre part, des études supplémentaires permettant d’affiner les questions de circulation et de fluidité vont être lancées. Aucune piste ne sera ainsi écartée dans le cadre du projet d’ensemble du Pôle Gare afin de faciliter l’accès à la gare et travailler à la tranquillité du quartier pour les riverains.

UN STATIONNEMENT RENFORCÉ ET DE QUALITÉ
Si la question de la création de places de stationnement ne se pose pas, celle du nombre de places oui. Deux parkings seront créés : le premier très arboré en bas de l’avenue Gabriel Péri à destination des Génovéfains qui fréquentent les commerces de l’avenue et le futur cinéma 7 salles, et un second, coté Perray-Vaucluse, pour les utilisateurs du RER, il sera d’ailleurs gratuit pour les détenteurs d’un Pass Navigo annuel. Le terrain coté Perray-Vaucluse étant en pente, ce parking en « decking » (c’est-à-dire dont on peut ajouter ou enlever un étage en fonction de l’évolution de la fréquentation) impactera le moins possible le paysage et ne sera pas visible de l’avenue G. Péri.
Une étude sera menée sur le nombre de places accessibles, et notamment sur les impacts de la crise sanitaire et
du télétravail sur les déplacements des usagers. Par ailleurs, un soin particulier sera porté à son esthétique et sa végétalisation.

LA HALLE DU MARCHÉ
Les Génovéfains sont attachés à cette halle mais tout le monde s’accorde sur le fait de lui redonner un second
souffle. Après de nombreux échanges avec les commerçants, une étude de commercialité est en train de se
dérouler afin de déterminer les besoins ; enquête auprès des commerçants et usagers, étude sur l’emplacement
le plus valorisant pour l’attractivité commerciale, mais aussi les possibles services, activités qui peuvent compléter
ce véritable lieu de vie et d’échanges. Une nouvelle halle verra le jour, plus fonctionnelle, plus moderne avec de
nouveaux services et usages pour les Génovéfains. L’esprit du marché sera conservé mais il sera tourné vers l’avenir.
L’ensemble des décisions prises à l’issue des études opérationnelles réalisées suite à cette concertation tiendront
compte des coûts, de la faisabilité technique, des impacts de la crise sanitaire ainsi que l’ambition environnementale
forte souhaitée sur ce projet.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous